L’Alfa Romeo 1900 était connue depuis 1954 comme « La voiture familiale qui gagne des courses », à juste titre…

Ses qualités de tenue de route, de vitesse et de fiabilité en faisaient le modèle à succès dans sa catégorie de cylindrée. En 1959, le constructeur italien a lancé une version améliorée : la 1900 Super Sprint.

C’était l’époque des pionniers du sport automobile. Tous les constructeurs automobiles qui avaient un pedigree en course essayaient de retrouver leur place dans l’arène. Alfa Romeo était l’une de ces entreprises dont l’esprit n’est pas mort pendant la Seconde Guerre mondiale et ses ingénieurs sont retournés au travail en voulant prouver leurs capacités. C’ est ce qu’ils firent avec le moteur 1,9 litre retravaillé. En modifiant alésage, la cylindrée est passée de 1884 cc à 1975 cc. Une faible augmentation, mais suffisante pour que cette Alfa Romeo Sprint devienne plus rapide. Et elle fut rebaptisée Super Sprint.

Le Super Sprint a été conçu et assemblé avec la carrosserie Touring Superleggera. Elle est dotée d’un châssis en acier de construction et d’une carrosserie en aluminium. Elle était disponible en trois variantes de moteur appelées Super, Super T.I. et Super Sprint Coupé.

À l’intérieur, le tableau de bord incurvé était disponible soit avec du métal nu peint, soit recouvert de noir de piano ou de cuir. Le tableau de bord était installé derrière le volant et était disponible en plusieurs versions. Les sièges baquets profonds étaient disponibles en option. Alors que la première série a été lancée avec un levier de vitesse monté sur la colonne de direction, la deuxième série comportait un levier de vitesse monté sur le plancher.

Le moteur de 2,0 litres était proposé en trois versions de puissance, entre 90 et 115 ch. Cette dernière était la plus demandée sur le marché. Il était accouplé à une boîte de vitesses manuelle à 5 rapports standard et, en raison de son poids total de seulement 1000 kg, il était rapide et agile. Malheureusement, elle était équipée de freins à tambour aux quatre roues.

Moins de 600 exemplaires de la Touring Tipo 4 Coupé ont été construits jusqu’en 1958.

Comptez 350 000€