Autocostruzioni Societa per Azioni (ASA) a été créé à Turin en 1962 par les Nora, une riche famille d’industriels. Construite sur la base de la « baby Ferrari » conçue par Giotto Bizzarrini, l’ASA GT – ou Ferrarina comme elle fut parfois surnommée – était animée par un moteur quatre cylindres tout aluminium à simple arbre à cames en tête de 1 032 cc. Celui-ci avait pour base le V12 conçu par Colombo et développé par Carlo Chitti, alors ingénieur en chef Ferrari à Maranello.

Dessinée par Giorgetto Giugiaro et d’abord construite par la carrozzeria Bertone, la carrosserie du coupé reposait sur un châssis tubulaire en acier, avec des caractéristiques modernes telles que des freins à disque assistés aux quatre roues et une boîte à quatre rapports tous synchronisés avec overdrive. La vitesse maximale avoisinait les 180 km/h. Une version décapotable fit son apparition l’année suivante. Malheureusement, comme beaucoup de petits constructeurs de voiture construites à la main et très chères, ASA se trouva en difficulté et la production cessa en 1967, après qu’environ 90 coupés et un nombre encore moins important de Spiders (une source fait état de 14 à 20 unités) aient été construits.

Cet exemplaire (Châssis 01126) est l’un des 90 coupés construits et s’avère officiellement homologué par l’ACI/CS qui l’autorise à courir en Catégorie GT.

Adjugé 131 000 € en février 2016 à Paris.