La DB2 a été la première Aston Martin à porter les initiales du nouveau propriétaire David Brown, et dans les spécifications DB2/4 ultérieures, elle était proposée avec 2 sièges arrières et des performances améliorées. Environ 1200 DB2 de toutes les variantes ont été produites.

Au cours des années 1950, très peu d’Aston Martin ont été vendues comme de simples châssis roulants afin que des spécialistes tels que Bertone, Allemano, Touring et Graber puissent concevoir des carrosseries sur mesure pour les particuliers fortunés et très exigeants. La société italienne Carrozzeria Alfredo Vignale a commencé en 1948 à fabriquer des carrosseries pour Ferrari, Maserati et Lancia souvent selon les dessins de Giovanni Michelotti. Vignale a également créé une paire de DB2/4 uniques, dont l’une est présentée ici.

Cette DB2/4, châssis LML/802 enregistrée comme étant livrée au maître carrossier italien Alfredo Vignale à Turin le 28 septembre 1954 pour un VIP très spécial, sa Majesté le Roi Baudouin de Belgique, fils aîné du Roi Léopold. La voiture est équipée du dernier moteur six cylindres en ligne LB6 de 2,9 litres produisant 140 ch et un essieu arrière à rapport de 3,73:1 destiné aux longs trajets.

La voiture a été complétée par un design fastback distinctif unique avec un grand hayon arrière ouvrant en aluminium façonné à la main et vitré de Perspex, un pare-brise enveloppant et un intérieur particulièrement élégant en cuir fauve, un tableau de bord couleur carrosserie et des détails chromés. Il en résulte des lignes subtiles et une apparence très élégante.

Il est probable que l’Aston Martin DB2 / 4 LML / 802 est la seule Aston à carrosserie Vignale originale survivante de cette époque. Elle a fait l’objet d’une restauration complète par The Aston Workshop, basé à Beamish, dans le comté de Durham.