Cette DS 21 est la première Le Caddy de la série avec le nouvel avant avec les phraes encastrés, introduit par Citroën pour l’année modèle 1968 et la seule encore en bon état de marche. Tous les détails du début de son histoire et les copies des documents d’usine d’origine ont été fournis par Noëlle Chapron, la veuve d’Henri Chapron.

La voiture a été acquise par Henri Chapron le 21 juin 1967 chez Citroën France SA et livrée à son atelier de Levallois le 21 juillet 1967. Ce qui signifie qu’Henri Chapron a obtenu un modèle 1968 avec le nouvel avant, avant sa présentation officielle au Salon de Paris. Le numéro de châssis indique que la date de fabrication est 1967.
La voiture n’a pas été commandée par un client, comme c’était habituellement le cas, il s’agissait là d’une création à titre personnel d’Henri Chapron qui fut présentée au Salon de l’Automobile à la porte de Versailles en octobre 1967. La voiture a été utilisée pour le catalogue Chapron, les séances photos s’étant déroulées au bois de Boulogne.

La voiture a été vendue au cours du Salon de Paris et fut livrée le 22 novembre 1967 à son premier propriétaire, Guy Marty de Toulouse. Sa couleur originale deux tons était rouge Régal sur noir avec intérieur beige. En octobre 1973, Guy Marty vendit la voiture à Albertine Baume et son frère qui tenaient un garage à Gap.

En 2007, l’actuel propriétaire, autre grand amateur de Citroën, a pu acheter la DS. Malgré son bon état, il décida de la faire entièrement restaurer en préservant autant que possible son authenticité. Débutée en 2009, la restauration dura trois années et fut menée par le Garage Blikwerk de Drachten, en Hollande, connu pour la grande qualité de ses restaurations de DS cabriolets et de Chapron. Le moteur, la boîte et autres éléments mécaniques ont été rénovés et/ou révisés tandis que l’intérieur était regarni avec le même cuir beige qu’utilisait Henri Chapron. La voiture est désormais bleu Royal, une couleur officielle du nuancier Chapron de 1967, et la capote est également bleu foncé. L’air conditionné a été installé selon la technique d’Henri Chapron. La DS a toujours ses enjoliveurs de roues Robergel très recherchés, telles qu’elles figurent au catalogue Chapron de 1967, et se voit accompagnée de son jeu de bagages faits main.

Cette auto (Châssis 437016) a été adjugée 264 500 € en février 2016 à Paris.