La société française Facel (Forges et Ateliers de Constructions d’Eure-et-Loir) a été créée en 1938 comme fabricant de produits en acier inoxydable pour l’industrie aéronautique. Après la seconde guerre mondiale, Facel, dirigée par Jean Daninos, a commencé à construire des carrosseries automobiles pour Simca, Ford France et Panhard.

Dans les années 1955 et 1956, seuls 103 modèles Facel FV2 en FV2B ont été construits, parmi lesquels seulement 11 cabriolets d’usine sur la base des huit cylindres modèles FV1, FV2, FV2B et FV3, dont 2 FV2B.

La Facel Vega FV2B est une grande routière exclusive très luxueuse et particulièrement confortable, même à des vitesses très élevées. La voiture est équipée des meilleurs sièges en cuir, d’un magnifique tableau de bord, de vitres électriques et de tout le luxe que l’on peut souhaiter dans une voiture classique. Tous les travaux brillants à l’extérieur ne sont pas chromés ; toutes ces pièces sont fabriquées en acier inoxydable.

La carrosserie en acier est construite sur un châssis tubulaire en acier très solide. Facel a utilisé le moteur le plus impressionnant de son temps ; le Chrysler Typhoon  Hemi V8 de 5413 cc de cylindrée développant 250 ch, ainsi qu’une boîte de vitesses automatique Powerflite à deux vitesses.

La suspension est indépendante à l’avant et un essieu moteur est utilisé à l’arrière.

Le magnifique tableau de bord est réalisé en tôle peinte, ce qui prenait plusieurs jours au chef peintre de l’usine de Dreux nommé Marcel Bigot, en utilisant la technique de la main levée et du trompe-l’œil, façon ronce de noyer ou loupe d’orme.

Les usines Facel Vega à Colombes ferment définitivement leurs portes le 31 octobre 1964, après avoir produit un peu moins de 3 000 Facel Vega en dix ans.