Une des six 250 GT Berlinetta Competizione prototypes construites ; annonciatrice de la célèbre 250 GT Berlinetta Competizione « Tour de France ». Présentée au Salon de l’Automobile de Turin 1955, c’est l’une des trois voitures habillées de la magnifique carrosserie Berlinetta de Pinin Farina semblable à une 375 MM Berlinetta

Développés lorsque Ferrari arrêta la production de la si réussie 250 MM, la célèbre marque de Maranello construisit en 1955 six exemplaires prototypes de la 250 GT Berlinetta Competizione châssis long. Ce modèle fabriqué en série limitée allait en fait précéder immédiatement la si désirable 250 GT Berlinetta « Tour de France » qui dominera le Tour de France automobile du milieu des années 1950 au début des années 1960.

Habillée d’une carrosserie signée Pinin Farina, la Berlinetta Competizione utilisa la plate-forme de la 250 Europa GT lorsque Ferrari accéléra l’évolution de la série 250 GT pour créer ce qui allait devenir la série des modèles les plus légendaires de la marque. La 250 GT Berlinetta Competizione fut construite sur un châssis Tipo 508 avec un empattement de 2 600 mm et équipé d’un moteur Colombo Tipo 112, le V12 « petit bloc » Ferrari. Succédant à la 250 MM, la 250 GT Berlinetta Competizione adaptera et fera évoluer une grande partie des solutions techniques employées sur le modèle antérieur. Si les premières voitures allaient encore utiliser l’ancienne suspension avant à ressort à lames transversal type Mille Miglia, les caisses Berlinetta introduisirent des lignes plus arrondies lorsque les études permirent à cette époque d’améliorer l’aérodynamique dès le stade de la conception stylistique des voitures.

Seuls trois exemplaires des six voitures seraient conçus par Pininfarina, encore connu sous le nom de Pinin Farina à cette époque car les prénom et nom n’ont été officiellement accolés qu’en 1961.

Battista « Pinin » Farina et Enzo Ferrari s’étaient rencontrés quatre ans plus tôt en 1951, ils avaient choisi de se rencontrer en territoire neutre dans un restaurant de la ville de Tortona, exactement à mi-chemin entre Turin et Modène. Aucun des deux hommes ne voulait se rencontrer au siège de l’autre.

Malgré cette première rencontre méfiante, les deux hommes ont formé une alliance de fer, et Pininfarina a développé la majorité des voitures de route de Ferrari pendant des décennies.

La 250 GT Berlinetta Competizione conçue par Pininfarina a vu l’introduction d’un aérodynamisme légèrement meilleur que son ancêtre, certains de ses éléments de conception apparaîtront également sur des Ferrari extrêmement célèbres comme la 250 GT SWB.

La Ferrari 250 GT Berlinetta Competizione est une des premières voitures GT très recherchée de la série 250 GT, seulement six ont été fabriquées et seulement trois d’entre elles ont été conçues par Pininfarina, comme la voiture présentée ici, restaurée par Ferrari en 1977 à Maranello, 22 ans après sa première construction, et qui porte aujourd’hui la certification Ferrari Classiche.

Cette auto était une étape évolutive entre la Ferrari 250 MM et la Ferrari 250 GT Berlinetta « Tour de France » – une voiture qui a dominé le Tour de France Automobile du milieu des années 1950 au début des années 1960.

Comptez 6 200 000€