La Fiat Samantha est techniquement basée sur les populaires modèles 124 et 125. Elle est cependant l’une des icônes du design des années 1960, même si elle semble aujourd’hui un peu sous-estimée.

Elle doit sa ligne flatteuse à la Carrozzeria Vignale, fondée à Turin en 1948. La voiture en question a été conçue à la fin des années 1960. Sa carrosserie svelte avec des phares pop-up (rappelant la Lamborghini Miura) a été dessinée par Virginio Vairo. Il a été mandaté par le PDG et fondateur de l’entreprise, M. Alfredo Vignale lui-même. L’intention de M. Vignale était de créer une voiture Gran Turismo : attrayante à l’extérieur, mais prête à parcourir de longues distances et à accueillir confortablement quatre personnes avec leurs bagages à bord.

La Fiat 125 S a servi de base, avec laquelle Samantha Vignale a partagé son châssis et son moteur de 1,6 litre et 100 CV. Associé à une boîte de vitesses manuelle à cinq rapports, ses performances étaient plutôt bonnes : l’accélération de l’arrêt à 100 km/h prenait environ 13 secondes. Malheureusement, la Samantha Vignale est deux fois plus chère que la 125 S.

La Samantha n’a été fabriquée qu’à 100 exemplaires. Elles n’étaient pas vendues dans les concessions officielles, mais dans des ateliers indépendants et spécialisés. Aujourd’hui, elle est de plus en plus recherchée et de plus en plus populaire parmi les amateurs de voitures classiques.

Comptez de 35 à 50 000 €.