Après 1945, FIAT consacra tous ses efforts à la production d’automobiles économiques et bon marché destiné au marché de masse en laissant aux autres producteurs le soin de répondre aux besoins des amateurs de performances. Ainsi, les clients désireux d’augmenter celles de leur FIAT n’avaient d’autres solutions que de s’adresser à des préparateurs indépendants comme Nardi et SIATA.

SIATA (Societa Italiana Auto Trasformazioni Accessori) fondée en 1926 par Giorgio Ambrosini s’était spécialisée dans la modification et la préparation des FIAT. Lorsque la firme, rebaptisée SIATA Auto Spa introduisit son premier modèle de production en 1949, les pièces FIAT, en l’occurrence celles de la 500 Topolino furent logiquement choisies pour le nouveau cabriolet Amica. Au cours des années 1950 et jusque dans les années 1960, divers moteurs américains dont Crosley, Ford et Chrysler V8 furent utilisés en plus des moteurs FIAT nationaux.

Le modèle suivant de la firme de Milan, produit sur la base de la FIAT 1400, fut la Rallye, un roadster de type classique qui n’était pas rappeler la MG TD. Tous les modèles SIATA ne furent pas le résultat de plagiats. La série des coupés FIAT 8V deux litres des années 1950, habillés d’une grande diversité de caisses élégantes signées par des maisons comme Stabilimenti Farina, Vignale et Bertone et comptant parmi les plus belles créations de SIATA, est particulièrement intéressante.

En 1950 sort la Daina, un splendide spider à deux places et, en 1952, la 208 qui est équipée d’un moteur Fiat 8V. Avec le lancement de la Fiat 1500, SIATA prépare un coupé élégant dérivé de cette voiture, dont la carrosserie est l’œuvre de Michelotti et s’inspire de l’une de ses voitures construites sur mesure à partir d’un châssis de Jaguar XK140. La 1500TS est dotée d’un moteur amélioré par rapport à celui de série et de finitions résolument plus sportives. Sa puissance passe de 73 à 94 chevaux.

Les SIATA des années 1960 continuèrent d’utiliser des composants FIAT, la plus remarquable étant la 1500 TS dérivée de la berline FIAT 1500, mais sous une robe en deux tons et muni d’un moteur à deux carburateurs valant 94 cv. Dessinée par Giovanni Michelotti, la jolie SIATA 1500 TS Coupé 2+2 atteignait en pointe 170 km/h.

Comptez de 20 à 30 000 €.

 

La 1500 TS Siata fut aussi produite par la filiale allemande de FIAT, Neckar Automobilwerke AG (anciennement NSU-FIAT) dans son usine d’Heilbronn où fut assemblée la voiture proposée ici.