La Flaminia Coupé a été présentée au salon de l’automobile de Turin en 1958, près de deux ans après la berline. Le style est basé sur le prototype Florida II dessinée par Battista Pininfarina et considérée par beaucoup comme son design le plus influent, c’était aussi son préféré personnel et il en a conduit une jusqu’à la fin de sa vie. Ce coupé 2+2 témoigne de l’art inégalé de Pininfarina. Ses hanches élancées et ses cadres de phares parfaitement ronds sont un clin d’œil à la quête de perfection du designer. Chaque courbe raconte une histoire différente.

Mais l’influence de Pininfarina ne s’arrête pas au design. La Flaminia Coupé est construite par des artisans qualifiés, sous son regard attentif, afin de s’assurer que chaque détail répond à ses exigences. De cette collaboration entre Lancia et Pininfarina est née une voiture qui allait devenir une légende de l’automobile.

Les Flaminias étaient initialement équipées d’une seule version « carburée » très modifiée du V6 en alliage de l’Aurelia, initialement avec des freins à tambour, mais les freins à disque ont rapidement remplacé les tambours. En 1962, le triple carburateur a remplacé le simple et la Flaminia est devenue la Flaminia 3B, dont la puissance est passée de 119 à 130 ch. En 1963, le moteur a été élargi à 2,8 et la puissance a été portée à 136 ch. La suspension est composée de doubles triangles de longueur inégale avec ressorts hélicoïdaux à l’avant et d’un essieu De Dion à l’arrière, basé sur la D50 qui a conquis tous les suffrages, ce qui, combiné à une répartition des masses de 50/50 due au fait que le moteur est à l’avant et que la boîte de vitesses et le différentiel (transaxle) sont à l’arrière, permet une excellente tenue de route avec une direction légère et directe.

Avec une production totale de seulement 5 236 unités et seulement 1 085 équipées du 2.8L. Cela fait de cette Flaminia Coupé un joyau exclusif recherché par les collectionneurs et les amateurs. Sa rareté, combinée à une carrosserie réalisée par des carrossiers italiens renommés, en fait une classe à part.

Il ne s’agit pas d’une voiture comme les autres, mais d’une œuvre d’art au charme intemporel.

Comptez 55 000 €.

Cette Lancia Flaminia coupé 2.8 3B de 1965 (châssis 1469) a été livrée neuve à Marcello Mastroianni, le célèbre acteur italien comme le montrent la carte grise originale et l’extrait chronologique.
Lanciste passionné, Mastroianni était l’une des icônes des années 1960 et l’un des acteurs les plus importants de l’époque : le châssis 1469 n’était pas sa première Flaminia puisqu’il possédait déjà la superbe SS à carrosserie Zagato châssis *2001* ainsi qu’un autre cabriolet à carrosserie Touring.
Conservant son intérieur en cuir Connolly d’origine, cette Flaminia est traitée comme l’une des amoureuses de Marcello Mastroianni. La voiture est équipée du double jeu de clés d’origine et du manuel d’utilisation et d’entretien d’origine.

Adjugée 67 553 € en 2017 à Brescia, Italie.