Parmi les plus belles Classic Cars européennes (et quelques autres)…

Maserati 5000 GT (Pinifarina) – 1961

Il y a un peu plus de 60 ans, le constructeur au trident présentait dans le cadre du Salon de Turin son modèle 5000 GT, un coupé 2+2 développé à la demande du Shah d’Iran en personne, Reza Pahlavi, et produit en édition limitée.

L’histoire de la Maserati 5000 GT est donc liée à celle de Reza Pahlavi qui, séduit par la Maserati 3500 GT, demanda au constructeur transalpin d’en réaliser à son intention une version plus puissante. Giulio Alfieri, le directeur technique de Maserati, se mit alors à l’ouvrage et c’est ainsi que naquit en 1959 le « projet AM103 ».

Alfieri ne se contenta pas de développer le V8 de la 450S (la « barchetta » de compétition de Maserati) pour l’installer dans la 5000 GT, il fit également réaliser sa carrosserie par la Carrozzeria Touring.

La voiture fut présentée au Turin Motor Show 1959 sous le surnom de « Shah of Persia », en hommage à son unique client, et trois exemplaires de cette version spéciale furent finalement assemblés.

L’année suivante, la 5000 GT fut exposée au Salon de Genève avec une motorisation revue, et carrossée par plusieurs spécialistes renommés. Elle gagna le garage personnel de célébrités telles que le Prince Karim Aga Khan (avec une carrosserie réalisée par Carozzeria Frua), le patron de Fiat Gianni Agnelli (Carozzeria Pininfarina), l’industriel Ferdinando Innocenti (Carrozzeria Ghia) ou l’acteur Stewart Granger (Carrozzeria Allemano) dans différentes versions.

En 1961, l’industriel italien Giovanni « Gianni » Agnelli, longtemps associé-gérant du constructeur automobile Fiat. a fait monter la carrosserie Pininfarina de sa Ferrari 400 Superamerica Coupé Speciale sur le châssis 103.008 de la Maserati 5000 GT, moyennant quelques ajustements…. Une fois terminée, la voiture a roulé sans marque distinctive au cours des années suivantes.

Au final, 34 exemplaires de la Maserati 5000 GT furent produits sur le site de la Viale Ciro Menotti de Modène, ce qui fait d’elle l’un des modèles les plus rares de la marque.

Gérald

Passionné de rares et belles automobiles des années 50 à 70...

1 Comments
  1. […] entre 1959 et 1964. Dont 18 carrossés par Allemano, les autres châssis ayant été livrés chez Pinin farina, Vignale, Bertone, Ghia ou […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights