Présentée au salon de l’automobile de Turin en 1966, la Maserati Ghibli a pris d’assaut le monde de l’automobile, propulsée par un nouveau et puissant moteur V8 de 4,7 litres à carter sec, capable de développer 310 chevaux. Les visiteurs ont été impressionnés par la carrosserie révolutionnaire de Giorgetto Giugiaro, de Ghia, qui a conçu un coupé aérodynamique bas et large, avec des phares relevés, un pare-brise incliné et un arrière en fastback. La Ghibli est rapidement devenue le choix des célébrités de la jet-set du monde entier, trouvant grâce auprès d’acheteurs aussi divers que l’acteur comique Peter Sellers, la star du cinéma français de la Nouvelle Vague Jean-Paul Belmondo, l’artiste Sammy Davis Jr et l’icône du basket-ball professionnel Wilt Chamberlain.

Comme pour tout grand coupé de voiture de sport, les clients ont fini par demander une version décapotable, et Maserati a répondu à l’appel avec le lot en vedette, un prototype spyder qui a fait ses débuts sur le stand de Ghia au salon de l’automobile de Turin en 1968. Il s’est avéré être le premier des 125 exemplaires construits, assurant un degré de rareté qui n’a fait que renforcer le cachet du spyder aux yeux des collectionneurs d’aujourd’hui.

Peint en usine en Giallo et habillé d’un intérieur en Testa di Moro (marron foncé), le châssis numéro 1001 est un véritable prototype présentant un certain nombre de détails inhabituels qui ont finalement été modifiés sur le spyder de série. En particulier, les poignées de porte sont montées sur des sections ovales en retrait qui facilitent l’accès des mains, et il n’y a pas de bouchon de réservoir externe (les deux réservoirs se trouvant dans le coffre). Le couvercle du coffre est plus long que sur les spyders standard et présente une ligne de caractère centrale qui améliore la rigidité de la structure. L’antenne radio est placée à l’extrémité de l’aile arrière côté passager (plutôt qu’à cheval sur le réservoir de carburant), et le levier d’ouverture du coffre fonctionne dans le sens inverse par rapport à la version de série. Enfin, les écussons arrière sont placés ensemble du côté du conducteur plutôt que séparément. Sur le plan mécanique, les culasses sont dotées d’ouvertures supplémentaires destinées à l’origine à accueillir un allumage à double étincelle, une caractéristique commune aux premiers moteurs de 4,7 litres, bien que l’on pense qu’aucune voiture n’ait jamais été équipée de cette manière.

Après l’achèvement de la superbe carrosserie spyder, la Ghibli a été photographiée par Ghia sur un pont orné du 19ème siècle entourant la Fontana dei Dodici Mesi dans le Parco del Valentino à Turin. Le prototype a ensuite été présenté au Salon de l’Automobile de Turin en novembre 1968, et a fait l’objet d’une couverture dans le numéro de décembre 1968 du magazine italien Quattroruote et dans le numéro de février 1969 de Road & Track.

Cette exceptionnelle voiture (Châssis AM115/S 1001) a été adjugée 995 000 $ en 2022 à Monterey, Calfornie.