Parmi les associations nombreuses et variées dont pinin Farina a bénéficié au fil des décennies, l’une des moins connues est sûrement celle avec Mercedes-Benz. Mais au milieu des années 1950, la célèbre carrozzeria basée à Turin a créé deux coupés quatre places uniques basés sur les fondements de la série Mercedes-Benz 300. Le premier de la paire, le 300B, a été dévoilé en 1955 et a réussi à paraître à la fois germanique et italien.

La voiture était belle et n’aurait certainement pas semblé déplacée en tant que modèle de production, et pourtant, il est clair que l’équipe de Pinin Farina n’était pas entièrement satisfaite : au salon de l’automobile de Turin, un an plus tard, la société a dévoilé la 300SC, la voiture que vous voyez ici, une évolution claire de son compagnon d’écurie mais avec plus de petites touches de design que nous attendons de Pinin Farina.

En 1956, Batista « pinin » Farina dirigeait toujours l’entreprise qui portait son nom, mais son fils, Sergio Pininfarina (le nom de famille et le nom de l’entreprise ont été légalement modifiés en 1961), était profondément impliqué dans les deux projets Mercedes-Benz. Sergio explique le désir de faire un deuxième essai : « Mon père et moi avons toujours eu un grand respect pour la tradition Mercedes-Benz et pour le prestige Mercedes-Benz. ce fut l’une des rares occasions où vous concevez une automobile pour exprimer vos sentiments. faire un compliment. Mercedes-Benz était l’une des entreprises européennes les plus célèbres et les plus remarquées, vous pouvez donc comprendre à quel point il était important pour nous de faire un design spécial sur ce fameux châssis. »