La Triumph TR4 est une voiture de sport produite en Angleterre par la Standard-Triumph Company. Elle fut présentée en 1961. Le prototype fut développé sous le nom de « Zest ». Il reprenait le châssis et les trains roulants des TR antérieures, mais arborait une toute nouvelle carrosserie résolument moderne due au crayon du styliste italien Giovanni Michelotti.

La nouvelle TR4 sut faire perdurer l’engouement suscité par ses devancières, les virils roadsters TR2 et TR3 que l’on conduisait cheveux au vent. La nouvelle carrosserie abandonnait les portes échancrées des précédents modèles, pour permettre le montage de glaces latérales descendantes en lieu et place des « side-screens » souples amovibles. Elle adopta un arrière plus angulaire pour abriter un coffre d’une capacité inhabituelle pour une voiture de sport. Les progrès en matière d’équipement furent notables : des aérateurs réglables firent leur apparition sur le tableau de bord.

Fin 1961, Ducati Meccanica de Bologne a signé un accord avec Standard Triumph pour une production italienne des voitures de la marque. L’événement est rappelé par cet article paru dans « un Quattroruote « de 1962.

Le contrat n’a pas été suivi et Ducati s’est contenté d’importer des Triumph et de distribuer des pièces détachées, mais quelques TR4 ont tout de même été assemblées, sans doute une vingtaine, reconnaissables au logo Ducati situé à l’arrière.

Ce ne sont pas moins de 40 253 TR4 qui ont été produites par Triumph de 1961 à 1965.

Ce rare exemplaire assemblé par Ducati s’est vendu 63 000 €, soit plus du double du prix d’une TR4 produite dans l’usine de Coventry.